My little travel

# Un week-end : les Alpilles

By 24 mai 2015 Alpes de Haute Provence, Ma région

En mai 2015, nous avons décidé de partir lors d’un beau (et chaud) week-end de printemps pour découvrir les plus beaux villages des Alpilles. J’aime beaucoup cette région pour ces beaux paysages Provençaux ! En effet, les petites routes escarpées donnent des panoramas dignes de cartes postales sur des immenses champs d’oliviers et plantations de vignes, où vous croiserez aussi de superbes bastides restaurées ou d’anciennes fermes. De plus, nous avons eu la chance de pouvoir dormir dans un joli Mas provençal situé à Saint-Rémy-de-Provence (que nous vous recommandons).

 

Jour 1 : Sur les traces d’Alphonse Daudet

Pour ce premier jour, nous avons pris la direction d’un petit village, appelé Fontvieille. Ce village typique provençal est surtout connu grâce à une nouvelle « Les lettres de mon moulin » écrite par Alphonse Daudet qui immortalise les nombreux moulins de cette commune. D’ailleurs, la légende dit que l’artiste aimait se recueillir au moulin Ribet pour écrire, c’est pour cette raison qu’il aurait donné son nom à ce même moulin.

Nous avons donc choisi de visiter ce village par le biais d’un itinéraire autour d’Alphonse Daudet, préalablement téléchargé sur le site internet de Fontvieille. En effet, le circuit d’Alphonse Daudet est une promenade pédestre d’environ une heure qui vous guidera à travers le village de Fontvieille et ses alentours pour y découvrir les principaux sites historiques, tels que : les moulins, le château de Montauban, l’aqueduc romain, la tour des Abbés…

Moulin Ribet

thumb_IMG_7586_1024

thumb_IMG_7603_1024

thumb_IMG_7498_1024

 

Nous avons ensuite repris la route pour nous rendre dans un village (très touristique) classé parmi les plus beaux villages de France, appelé Les Baux-de-Provence. Ce village, campé sur un éperon rocheux, est surtout connu pour son vertigineux château médiéval (en ruine), mais aussi pour ses ruelles bondées de visiteurs. C’est pourquoi, je vous recommande d’éviter de vous y aventurer l’été… cette période étant un bon compromis pour profiter des belles et longues journées ensoleillées du printemps.

Après s’être perdu dans les jolies ruelles du village et à être tenté de dévaliser les nombreuses boutiques touristiques proposant d’alléchants produits de la région, nous sommes allés visiter le château des Baux-de-Provence. Cet ancien fief des seigneurs des Baux est malheureusement en ruine, mais il reste quelques vestiges mis en lumière grâce à des panneaux explicatifs (et audio guide). Des animations médiévales sont également organisées (tirs à la catapulte, spectacles de maniement d’armes…) pour les enfants. Nous avons beaucoup aimé le magnifique panorama sur la vallée des baux (et c’est peut-être ce que l’on retiendra le plus de cette visite).

Puis, nous nous sommes dirigés vers une ancienne carrière désaffectée (en contre bas du village) pour voir un spectacle audiovisuel situé aux carrières de lumière. Nous nous attendions pas à assister à un tel spectacle. En effet, les plus beaux tableaux des plus grands peintres de la Renaissance, tels que Michel-Ange, Léonard de Vinci et Raphaël sont projetés sur les immenses parois de la carrière faisant office d’écrans géants naturels (le thème des projections change tous les ans). Avec surprise, nous avons adoré cette expérience et d’ailleurs, nous vous le recommandons vivement !

thumb_IMG_7835_1024

thumb_IMG_7691_1024

thumb_IMG_7751_1024

thumb_IMG_7714_1024

thumb_IMG_7768_1024

thumb_IMG_7815_1024

 

Jour 2 : Sur les traces de Vincent Van Gogh

Pour ce deuxième jour, nous avons rejoint la petite capitale des Alpilles, appelée Saint-Rémy-de-Provence. En effet, ce village est reconnu pour ses magnifiques hôtels de charme, où il fait bon de flemmarder au bord d’une piscine, mais surtout pour les nombreux artistes qui se sont inspiré des beaux paysages des Alpilles, tels que le peintre Vincent Van Gogh. Ce village provençal est rempli d’histoire. Je vous recommande de télécharger l’itinéraire disponible sur le site internet de Saint-Rémy-de-Provence (ou directement ici) qui vous guidera à travers les ruelles du village pour y découvrir les principaux sites historiques, tels que : la maison natale de Nostradamus, le musée des Alpilles, le musée Estrine…

Nous avons donc décidé de visite en premier lieu, le site archéologique de Glanum (situé à 1,5 km au sud du village). Cette ancienne ville (en ruine) repose sur trois grandes périodes : gauloise, grecque puis romaine. Soit près de huit siècles d’occupation humaine. On en apprend beaucoup sur la façon dont on était pensé la construction des villes antiques. Mais il est toujours dommage de ne voir pratiquement que des ruines. Heureusement que les panneaux explicatifs sont là pour nous permettre de nous faire une idée de l’état de la ville durant ces siècles passés. Nous avons également été voir les deux monuments, appelés les Antiques, qui se trouvent de l’autre côté de la route. Le premier est un arc de triomphe qui signalait l’entrée de la ville, et le second est un mausolée d’une hauteur de 18 m.

Nous avons également visité ce village par le biais d’un itinéraire autour de Vincent Van Gogh, grâce à l’itinéraire préalablement téléchargé sur le site internet de Saint-Rémy-de-Provence (ou directement ici). Le circuit de Vincent Van Gogh est une courte promenade pédestre d’environ une heure qui vous guidera à travers les paysages qui ont inspiré l’artiste durant son séjour prolongé au Cloître Saint-Paul-de-Mausole.

thumb_IMG_7968_1024

thumb_IMG_7905_1024

thumb_IMG_7845_1024

thumb_IMG_8053_1024

thumb_IMG_8071_1024

thumb_IMG_8115_1024

 

Pour finir ce séjour, nous sommes allés en direction d’un petit village, appelé Eygalières dans le but de photographier la charmante Chapelle Saint-Sixte romaine isolée sur le flanc d’une colline entourée de cyprès qui se trouve à 1,5 km en direction d’Orgon. Nous avons d’ailleurs regretté de n’avoir pas eu le temps de visite ce village aux rues tortueuses conduisant à un château en ruine et à un donjon dévoilant un joli point de vue sur le massif. Mais, ce n’est que partie remise !

thumb_IMG_8155_1024

thumb_IMG_8143_1024

 

Où dormir ?

Mas des Carassins (Saint-Rémy-de-Provence)

Les plus : magnifique mas provençal, magnifique jardin, magnifique chambre…

Les moins : je cherche encore…

Où manger ?

La table d’Yvan (Saint-Rémy-de-Provence) : spécialités provençales (€€)

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire