My little travel

# Carnet de voyage : 9 jours à Lisbonne

By 27 mai 2017 Portugal

En mai 2017, nous avons mis les voiles pour notre plus grand plaisir au Portugal. Une destination qui nous faisait de l’oeil depuis un petit moment de par son prix très accessible, ses rues très colorées et du fait de ses magnifiques points de vue aux allures de cartes postales. Nous avons donc choisi de poser nos valises au plein coeur de Lisbonne pendant 9 jours, afin de visiter la capitale à pied et y découvrir quelques villes voisines.

 

Jour 1 : Baixa & Castelo

Pour cette première journée, nous avons choisi de prendre nos premières marques en montant à bord du très populaire Tram n°28 (partir de la Plaça Martim Moniz pour avoir une chance de s’asseoir) qui parcourt brinquebalant les petites ruelles du centre historique de la capitale. L’avantage est que vous pourrez vous arrêter à tout moment à l’un des arrêts du tram, ou faire le parcours d’une traite. Attention, il vous faudra toutefois repayer le trajet du retour (au cimetière Prazeres à Campo de Ourique), afin de retourner au point de départ.

Sur le trajet du retour, nous nous sommes donc arrêté à la fameuse Plaça do Comércio entourée de jolies façades jaunes, symbole de la puissance fluviale passée de Lisbonne. Nous avons ensuite emprunté la rue piétonne Augusta qui débute sous l’impressionnant arc de triomphe pour remonter jusqu’à la jolie petite plaça do Rosso, rebaptisée Dom Pedro IV, premier souverain du Brésil. Juste à côté, ne manquez pas de jeter un coup d’oeil à la gare du Rossio de style néomanuélin.

Pour finir, direction le Castelo de Sào Jorge (datant du milieu du XIème siècle) qui offre une des plus belles vues sur la ville et ses alentours. Occupé par plusieurs anciennes civilisations, il ne reste plus que ses solides murs, mais la visite en vaut la peine pour son parc aux espèces rares ramenées du Brésil, et sa vue incontournable !

Pour notre première soirée, nous avons pris un apéritif dînatoire à base de spécialités locales dans l’un des restaurants qui se trouve sur la jolie Plaça do Comércio. Si les restaurants ne sont pas donnés sur cette place (au vu de leur emplacement), je ne vous recommande pas du tout d’aller dans l’un des restaurants qui se trouvent sur la rue piétonne Augusta, car très attrape touristes !

Vue sur le château depuis la fenêtre de notre studio

 

Jour 2 : Bairro Altro & Chiado

Nous avons démarré cette deuxième journée de visite sur la place du Rossio pour admirer le Convento do Carmo, haut perché, devenu aujourd’hui un musée archéologique. La boutique du musée offre une jolie vue sur Lisbonne et le Castelo de Sào Jorge (mais le couvent n’était pas encore ouvert à cette heure-ci). Sur notre chemin, nous sommes également passés devant l’église Sào Roque qui est apparemment d’une très grande richesse du fait de sa décoration intérieure (mais l’église était aussi fermée ce jour-là). En effet, certains musées ou monuments n’ouvrent qu’à 10h00 et peuvent être fermés le lundi !

Puis, nous avons pris le chemin de la ville haute (Bairro Alto) pour découvrir les jolis funiculaires de la ville. A côté du superbe Miradoro de Sào Pedro de Alcântara qui donne sur le Castelo de Sào Jorge, nous avons trouvé le funiculaire da Gloria qui permet de redescendre sur la plaça dos Restauradores. En traversant celle-ci, vous pouvez également rejoindre le funiculaire do Lavra qui remonte sur la colline d’en face. Nous avons ensuite rejoint le quartier du chiado pour regagner le funiculaire da Bica (mon préféré) qui offre une magnifique perspective sur le Tage. Dans les alentours, ne manquez pas le Miradoro de Santa Catarina offrant une jolie vue sur le pont du 25 avril (lieu idéal pour observer le coucher du soleil).

Pour terminer, nous sommes descendu sur le Cais do Sodré, pour flâner le long du Tage. Un lieu que nous recommandons fortement si vous aimez boire un verre dehors à la fraîche en écoutant des groupes de rues locaux. Pour les personnes en quête de soirée jusqu’à pas d’heure, je vous recommande la Rua Nova do Carvalho (reconnaissante par son sol peint en rose) qui regorge de bars et clubs.

 

Jour 3 : Sintra

Pour cette troisième journée, nous avons décidé de sortir de Lisbonne et de prendre le train pour aller découvrir les magnifiques palais de Sintra. Pour aller voir l’article, c’est par ici !

 

Jour 4 : Belém

Aujourd’hui, direction Belém célèbre pour ses chefs-d’oeuvre d’architecture rendant hommage à l’époque des explorateurs et des grandes découvertes, du temps où le Portugal possédait des colonies dans le monde entier.

Nous avons donc commencé par visiter le somptueux Mosteiro dos Jeronimos que fit construire le roi Manuel Ier en 1501 pour saluer les exploits maritimes de Vasco de Gama revenant d’Afrique, après avoir découvert la route des Indes. Les détails architecturaux de cet ancien monastère valent la peine de faire la queue un petit moment !

Traversons ensuite la praça do Império pour rejoindre le Tage où se trouvent deux monuments rendant hommage à l’époque des grandes découvertes. Le premier (plutôt moderne) est le Padrao dos Desobrimentos, haut de 52 mètres, dont figurent les grands noms de la nation. Si ça vous dit, vous pouvez gravir les quelques marches ou prendre un ascenseur, afin de contempler la ville à 360º. Sur le coup, nous avons choisi de ne pas le faire. Avec du recul, je le regrette un peu ! Le second est la fameuse Torre de Belém qui a été conçue en 1515 (donc beaucoup plus ancienne) pour défendre le port de Lisbonne. Un site incontournable qui se visite également, mais nous n’avons pas trouvé d’intérêt de le faire vu que la tour est assez petite.

Un peu plus loin, nous avons fait un tour au Museu Colecçao Berardo qui se trouve dans le Centro Cultural de Belém. Ce musée abrite une collection d’art moderne et contemporain du milliardaire José Berardo où tous les plus grands artistes y sont présents. Visite intéressante, mais pas aussi incontournable comme nous le recommandait notre guide de voyage.

 

Jour 5 : Journée shopping

Pour ce cinquième jour à Lisbonne, nous avons fait le tour des centres commerciaux de la ville pour faire un peu de shopping.

  • Centro Colombo : le plus grand centre commercial du Portugal (Av. Lusíada, 1500-392 Lisboa)
  • El Corte Inglés : les Galeries Lafayette espagnol (Av. António Augusto de Aguiar 31, 1069-413 Lisboa)
  • Amoreiras Shopping Center : un centre commercial surplombé par deux grattes-ciels (Av. Eng. Duarte Pacheco 2037, 1070-103 Lisboa)
  • Armazéns do Chiado : le plus ancien centre commercial de la ville (Rua do Carmo, 2, Armazéns do Chiado, Chiado, 1200-094 Lisboa)
  • Centro Vasco da Grama : un ancien bâtiment de l’exposition universelle transformé en centre commercial moderne (Av. Dom João II 40, 1990-094 Lisboa)

Comme nous n’avons pas pris de photos ce jour-là, je vous mets quelques images d’un joli spot de street art, appelé Amoreiras Wall of Fame, qui se trouve à côté du centre commercial « Amoreiras Shopping Center ».

 

Jour 6 : Cascais

Aujourd’hui, nous avons pris le train direction la ville balnéaire de Cascais pour une balade en vélo ! Pour aller voir l’article, c’est par ici !

 

Jour 7 : Pincipe Real

Aujourd’hui, nous commençons notre itinéraire sur les marches du Parlement portugais, un édifice aux allures de temple. Fermé au public, son imposante façade est ornée de colonnes doriques et de statues représentant la Tempérance, la Prudence, le Courage et la Justice.

Nous prenons ensuite la direction de la majestueuse Basilica da Estrela qui se voit de loin de par sa grande carrure blanche néoclassique. Elle fut construite par la reine Dona Maria I pour remercier Dieu de la naissance d’un héritier mâle. Vous pouvez d’ailleurs gravir les 212 marches jusqu’à la coupole où la vue sur le Tage est apparemment à voir (mais payant). En face de l’église, faites une pause bien méritée dans le paisible Jardim da Estrela à l’ombre d’anciens arbres.

Pour déjeuner, rejoignez le Mercado de Campo de Ourique, un petit marché couvert (comme on les aime) où vous pouvez acheter des produits locaux, mais aussi manger de nombreuses spécialités sur le pouce. Juste à côté, ne manquez pas l’Igreja de Santo Condestavel caractérisée par sa grande simplicité. Un véritable petit coup de coeur !

Avant de descendre au pied du Pont du 25 avril, nous sommes allés admirer la vue qu’offre la jolie petite place du Palacio Real das Necessidades sur les toits de Lisbonne. Une fois arrivés au bord du Tage, nous avons longé les docks de Santo Amaro. Récemment réaménagé, ce lieu paraît être idéalement placé pour faire une pause sur l’une des terrasses d’un restaurant. Malheureusement, ce petit port est extrêmement bruyant (un bourdonnement permanent) du fait des voitures (entre autres) qui passent sur le pont se trouvant juste au-dessus de notre tête ! 

Ce soir-là, nous sommes allés passer la soirée dans l’endroit le plus branché de la capitale au : LX Factory. Cette ancienne usine textile du XIX ème siècle, de 23 000 m2, a été réaménagée en galeries d’art, ateliers, boutiques de créateurs, bars, restaurants et salles de spectacle. Un gros gros coup de coeur !

 

Jour 8 : Alfama

Pour ce dernier jour, nous avons décidé de passer la journée dans l’Alfama. Ce quartier, aux allures de médina, est composé d’une multitude de petites ruelles pavées où le linge sèche au balcon et de nombreux escaliers menant à de magnifiques points de vue. C’est selon nous, LE quartier le plus joli de Lisbonne notamment grâce à ses charmantes places fleuries, ses allées secrètes et ses notes de fado qui résonnent encore. Je vous conseille vraiment de déjeuner dans l’un des petits restaurants familiaux de quartier sans prétention. Vous aurez peut-être l’occasion de manger un bon plat de sardines tout en observant les habitants installer les décorations pour la fête Saint-Antoine. D’ailleurs, il n’est pas rare de tomber sur des sardines entrain de cuire au barbecue dans la rue !

Commençons donc avec l’un des plus beaux points de vue de la ville, le Miradouro de Santa Luzia. Ce belvédère couvert de bougainvillées rose surplombe les toits de l’Alfama et le Tage, et est recouvert d’azulejos bleu et blanc. Si vous aimez les azulejos, je vous conseille de vous rendre à l’intérieur de l’Igreja de Sao Vicente de Fora. Vous trouverez au premier étage de celle-ci un grand panneau illustrant les Fables de la Fontaine.

Le Largo das Portas do Sol dévoile également une vue de carte postale sur les quartiers de l’Alfama et de Graça. De cet endroit, on peut admirer la coupole blanche du panthéon et les flèches jumelles de l’Igreja de Sao Vicente de Fora se détachant sur une mosaïque de toits rouges. Sur le chemin, ne ratez pas la . Cette cathédrale aux airs de forteresse a été construite en 1150 à l’emplacement d’une ancienne mosquée juste après la reconquête de la ville par les chrétiens. A côté, une jolie petite cour ombragée est recouverte par un bougainvillées.

Pris d’assaut au coucher du soleil, le Miradouro de Graça, accolé à l’église baroque du même nom, jouit d’une vue imprenable sur la colline du château, le Tage et le pont du 25 avril. Un peu plus loin, vous pourrez rejoindre le plus haut belvédère de Lisbonne : le Miradouro da Senhora do Monte où toute la ville déploie ses charmes.

 

Jour 9 : Nazare

Aujourd’hui, nous avons pris le bus direction Nazaré un ancien village de pécheurs perché sur un rocher. Pour aller voir l’article, c’est par ici !

 

Où dormir ?

Studio (GS Chiado Boutique)

Les plus : un très charmant studio au plein coeur de la ville

Les moins : 3ème étage sans ascenseur

Où manger 

Casa da Tia Helena (Rua Castelo Picão 55 e 57) : restaurant portugais (€)

Restaurante A Praça (LX Factory) : restaurant italien (€€)

Pastelaria Alcôa (R. Garrett 37) : boulangerie portugaise (€€)

Gelato Therapy (1100 332, R. da Madalena 83) : glacier (€)

Time Out Market (Av. 24 de Julho 49) : world food (€)

Mercado de Campo de Ourique (R. Coelho da Rocha 104) : world food (€)

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire