My little travel

Comment devenir un voyageur responsable ?

By 9 octobre 2015 Conseils et Astuces

Partir en voyage c’est découvrir des paysages, des Hommes et des cultures différentes de la nôtre. Mais malheureusement, cela entraine souvent abus et dégradations.

À l’heure où l’industrie touristique enregistre des records de volume, la planète, elle, n’a jamais été autant menacé. Afin de continuer à pratiquer sa passion sans pour autant détruire notre habitat naturel, de nombreuses solutions existent.

La principale d’entre elles est de pratiquer le tourisme responsable. Mais le tourisme responsable, qu’est-ce que c’est ? Comment un voyageur peut-il voyager « responsable » ?

 

Le tourisme responsable, des acteurs engagés : 

Le tourisme responsable, c’est avoir un impact positif sur les populations locales tout en étant le plus respectueux possible de l’environnement. Le développement économique local, la préservation des ressources naturelles et culturelles, voici comment définir le tourisme responsable.

De nombreux professionnels du tourisme se sont penchés sur cette nouvelle tendance du tourisme. Soucieux de notre planète et des Hommes qui l’occupent, des agences de voyages comme Passion Terre proposent des circuits basés sur le tourisme responsable. Aller à la rencontre des hommes et des femmes qui œuvrent pour le développement et la préservation de leur environnement est la mission principale de l’agence. Le but est d’aller au-delà des standards touristiques en proposant des voyages authentiques et de qualité.

PASSION-TERRE-logo

 

Les règles essentielles afin d’être un bon voyageur responsable :

  • Bien connaitre sa destination

Préparer son voyage est déjà un départ en soi, et cette étape est essentielle dans le bon déroulement de celui-ci. Tout d’abord, il faut impérativement bien connaitre sa destination. En savoir plus sur les habitants locaux et leurs coutumes, est une excellente manière de ne pas être trop surpris une fois sur place.

Même si certaines habitudes peuvent heurter et même parfois choquer, il ne faut pas oublier que l’invité, c’est nous. Par exemple, les peuples latins préfèrent l’exubérance, parler fort et le contact physique. En revanche, les asiatiques sont beaucoup plus mesurés dans leurs gestes et leurs paroles et n’aiment pas les contacts physiques avec un inconnu.

Mieux vaut donc être préparé en amont du voyage afin de ne pas commettre un impair qui pourrait être fâcheux.

Enfin, la préparation du sac d’un voyageur responsable est également un élément essentiel. Certains produits sont très nocifs pour l’environnement, éviter leur utilisation est un geste responsable pour la nature. Par exemple, le spray anti-moustiques et les aérosols en général sont très nocifs et difficiles à recycler. Pensez donc à ramener ces produits chez vous ou bien à ne pas les amener du tout.

  • Avoir un comportement ouvert et respectueux

Maintenant que vous êtes sur place, peut-être avez-vous envie d’aller à la rencontre de la population locale. Pour cela, il vous faudra connaître quelques mots de la langue en question, et surtout faire l’effort d’aller vers les autres.

Un comportement respectueux avec la population, mais pas seulement. L’écosystème de certains pays est en danger et la présence excessive de touristes dans certaines régions du monde menace l’équilibre naturel. Observez les animaux, ne les touchez pas, respectez les réglementations à l’intérieur des parcs naturels. En résumé, appréciez la nature sans pour autant la déranger.

  • Bien choisir son mode de transport 

Malgré la grande quantité de Co2 qu’il émet, l’avion reste le moyen de transport quasi indispensable pour effectuer un voyage long-courrier. Afin de compenser ces trajets, des associations comme Enracine propose de compenser votre émission carbone en, par exemple, des projets de reforestation.

De plus, une fois sur place, pourquoi ne pas opter pour le slow tourisme ? Découvrir des paysages magnifiques tout en prenant son temps, s’imprégner de la culture locale, de la nature qui nous entoure, voilà comment on pourrait qualifier le slow tourisme.

Privilégier les déplacements propres (à pied, à vélo …), est un excellent moyen de découvrir des endroits parfois inaccessibles en voiture.

En résumé être un voyageur responsable c’est adopter une philosophie basée sur le respect et le partage. Certaines règles essentielles sont à respecter avant et pendant votre voyage afin d’éviter de mauvaises surprises.

tr_logo_horizontal_transparent

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire